Nouveau départ !

nouveau départ

nouveau départ

A chacun des départs définitifs de mes collègues éducateurs spécialisés, les résidents me posaient tous la même question : « Toi aussi, Lucie, tu vas partir ? » Question à laquelle je répondais : « Tout le monde part un jour ». Et ce jour est arrivé ! Je tourne une nouvelle page de ma vie d’éducatrice spécialisée pour écrire un nouveau chapitre. Je pars découvrir de nouveaux horizons !

« Tu nous abandonnes ? » me dit l’une des résidentes et cela me brise le coeur. Il est toujours difficile de quitter ces personnes formidables que nous accompagnons au quotidien. Que de belles rencontres, de découverte culturelle et de fous rires.

Un bilan s’impose…

Oh tout n’était pas magnifique ! Mais cette expérience fut enrichissante à tout point de vue. Un roulement de choc  (notre petite équipe de 6, à savoir en tout nous sommes 18 éducateurs spécialisés dans l’institution) qui m’a montré que tout était possible ! Soutien, cohésion, échange… ils vont me manquer. Découverte d’un nouveau public : les personnes en situation de handicap vieillissantes, handicap mental et psychique. Pas facile de travailler auprès de ces personnes si différentes. Adieu les idées reçues sur les personnes souffrant d’une maladie psychique (schizophrénie, paranoïa…) ! Découverte de la culture juive : chabbat, hanouka… Pas toujours facile de s’adapter mais ce fut un réel enrichissement culturel. Des fous rires, parce que chacun d’entre nous avait son petit « grain de folie », éducateurs spécialisés et résidents chacun y mettait du sien pour que les rires retentissent chaque jour ! Ces fous rires et cette bonne humeur malgré les tracas du quotidien me rappelaient chaque jour la chance inouïe de faire ce si beau métier : éducatrice spécialisée.

J’emmène dans mon coeur tous ces souvenirs et je les remercie d’avoir pu faire un bout de chemin à leur côté !

Un nouveau départ…

… vers une institution qui ouvre tout juste ses portes. Un sacré défit à relever puisque tout est à « construire » ! Je retourne vers les enfants en situation de handicap et plus particulièrement les enfants autistes.  Ouverture d’établissement, nouveau public, nouvelle équipe et donc nouvelles aventures à vous raconter très prochainement…

.

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

3 personnes ont commenté cet article, et vous ?

  1. c’est pas facile un établissement où tout est à construire… c’est le cas de mon poste actuel. Les équipes ne tiennent pas forcément la distance car … il faut AUSSI savoir prendre le temps de faire. Il y a des choses qu’on ne peut pas mettre en place du jour au lendemain, il y a des choses qui se construisent… au fil du temps… 🙂 mais c’est stimulant !

    • Oui c’est hyper enrichissant une ouverture et c’est plutôt rare ! Il y a des moments difficiles parce que ça n’avance pas aussi vite qu’on le souhaite mais on se dit que l’on va voir pas à pas une évolution il ne faut pas lâcher prise. Et oui certains comme tu dis ne tiennent pas la distance…

Répondre à lucie.T Annuler la réponse.