Handicap et sentiments amoureux : sur le chemin de la sexualité (épisode 1)

handicap et sentiments amoureux sur le chemin de la sexualité

A son entrée à l’IMPro ( Institut Médico-professionnel), Louise ma soeur trisomique 21 a pu vivre pleinement son adolescence ! Et bien-entendu, elle a trouvé un amoureux, un jeune trisomique de son âge. Entre Louise et Pierre, c’est une grande histoire d’amour (voire les feux de l’amour !) : ils se voient à l’IMPro mais aussi en-dehors, ils s’invitent chez l’un chez l’autre.

handicap et sentiments amoureux

Trisomique 21 :Comment vivent-ils leurs sentiments amoureux ?

La plupart des personnes qui connaissent les trisomiques disent qu’ils sont affectueux et c’est tout à fait vrai ! Marques d’affection, petits bisous, marcher main dans la main : tout est là pour afficher leur amour ! Mais sont-ils réellement « amoureux » ou veulent-ils juste faire comme tout le monde ? Par moment, nous avons pu remarquer qu‘ils nous imitaient et reproduisaient nos faits et gestes. Quant à la question des sentiments amoureux, elle s’est posé au moment où Louise est tombée sous le charme de Jean.

C’est là que tout se complique et que les feux de l’amour commence !

Entre les deux, son coeur balance !

Vous vous doutez bien que Pierre n’a pas beaucoup apprécié et de ce fait lui aussi a trouvé une autre amoureuse. Louise est devenue très jalouse.

Petit souci : Quand elle voit Pierre, c’est de nouveau son amoureux et l’autre part aux oubliettes. A l’inverse, quand elle voit Jean c’est lui son amoureux. C’est là que commence notre grande discussion autour des sentiments amoureux ! Louise a compris tant bien que mal (enfin c’est ce que nous pensions !) que l’on ne pouvait pas aimer deux personnes, que dans toute cette histoire, l’un d’entre eux sera triste.

Mais, c’est seulement quand Louise a été triste de voir Pierre avec une autre fille qu’elle a saisi. Alors, elle a fait un choix : son amoureux, c’est Pierre ! Mais, pour combien de temps ? Suite au prochain épisode !

Les sentiments amoureux sont une notion tellement abstraite que nous n’avons pas fini d’en débattre ! Et même si c’est un « travail » de grande envergure, il est important que Louise puisse vivre et comprendre l’Amour. Pour qu’elle soit épanouie et heureuse mais aussi pour qu’elle ne soit pas vulnérable et ne succombe pas au charme d’un beau-parleur peut-être mal-intentionné…

 

Pour voir l’épisode 2, c’est ici : Handicap et sentiments amoureux : sur le chemin de la sexualité (épisode 2) 

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

2 Comments

Répondre à lucie.T Annuler la réponse.