Vivre le handicap à la mer !

vivre le handicap 2

Qui dit week-end de 3 jours, dit sortie et bien sûr Louise est de la partie !

Au programme…

Un petit coup de fil à Charlotte (notre belle-soeur) et hop, c’est partie : direction Fort-Mahon ! La météo ne présageait rien de bon mais le soleil et la chaleur était au rendez-vous. Apéritif, barbecue et balade dans les dunes pour rejoindre Quend.

Louise et la marche, une grande histoire !vivre le handicap

Louise ma soeur trisomique 21 adore marcher (je reprends ses mots !), même pas peur des 8 km qui l’attendent ! Normal, dans 5 km, quand nous aurons atteint la plage, Charlotte a promis que nous aurions une glace. Elle est trop gentille notre belle-soeur ou c’est surtout qu’elle connaît bien notre Loulou et son besoin de motivation ! Au bout des 3 prochains kilomètres, c’est apéro avec coca zéro et moules-frites ! Facile les 8 km ! Les dunes, le sable dans les chaussures, une chute (pas de souci Charlotte et Lucie sont là pour la bobologie), une glace, une balade sur la plage, dur dur de marcher dans le sable : le découragement pointe son nez !

Le soutien de la famille

Alors c’est le frérot qui prend le relais ! Motivés, main dans la mais, on poursuit le chemin, et surtout pas de pauses ! Et toujours une petite blague pour garder le sourire malgré les efforts à fournir ! La fin de la balade approche, ouf sauvée ! Apéritif et repas, puis soirée jeu de société avant de tomber dans les bras de Morphée.

Vivre le handicap, c’est partager de bons moments et de jolis souvenirs avec la famille (la nôtre et celle de Charlotte) ! Hâte de vivre la prochaine escapade !

Et vous qu’avez-vous fait de ce beau et long week-end ?

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

2 Comments

  1. . Félicitation a ma louloutte 8 km pour avoir une glace et faire la fête c est super «  » » Et nous aussi on était de sortie c était le baptême de la petite Mathilde, avec Damien. Bien sur . Le soleil était aussi au RDV. .

Répondre à Mirette Annuler la réponse.