Vote et handicap !!!!

Les élections municipales touchent à leur fin, pour les clôturer parlons vote et handicap !

 

Louise au bureau de vote, une citoyenne à part entière

Comme tout citoyen, Louise ma soeur trisomique 21 est allée exercer son droit de vote ce dimanche et dimanche dernier. Carte d’identité et carte électorale en poche, hop direction la mairie. Oh ! Ce n’est pas une  première, Louise a déjà voté aux élections présidentielles ! Elle connaît chaque étape et sait rester discrète sur son vote (on cache tous les autres papiers dans son sac à main lol). Mais, comment a-t-elle choisi son candidat ?

 

Vote et handicap : La famille, une influence ?

Louise fonctionne à l’instinct et comme toujours ses oreilles traînent partout ! J’avoue quand il s’agit de présenter les candidats, je ne suis pas neutre. Mais, Louise reste libre de son choix. Et puis, de toute façon, les avis sont très partagés à la maison !

La politique est-elle adaptée au handicap ?vote et handicap la carte

Comme tout citoyen, Louise reçoit sa petite enveloppe présentant les candidats mais comprend-elle leurs idées et leurs revendications ? Droite/gauche, qu’est-ce que c’est ? Les documents sont bien trop compliqués. Mais, qui d’entre nous comprend tout ce charabia politique finalement ?

Certains diront qu’une personne en situation de handicap (mental ou psychique) ne devrait pas voter ne pouvant comprendre les enjeux. Regardons autour de nous, combien de personnes revendiquent un parti politique et n’en connaissent même pas les valeurs ou les idées ? Au foyer de vie où je travaillais, certains résidents sous tutelle (qui n’ont donc pas le droit de voter) s’intéressaient à la politique, débattaient et regrettaient de ne pas avoir le droit de vote.

Leur accorder ce droit, c’est leur permettre d’être citoyen et de participer à la vie de la Cité. Cet acte citoyen les inscrits dans la société.

Quand je regarde ma soeur trisomique 21 allait voter, je vois une jeune femme fière de faire comme tout le monde, de pouvoir se présenter dans un bureau de vote et entendre « à voter ». A la question « Si tu n’avais pas le droit de voter est-ce que ça te gênerait ? » Louise a répondu que ça l’embêterait et ne comprenait pas pourquoi elle n’aurait pas ce droit !

Et vous que pensez-vous du droit de vote pour les personnes handicapées ? Estimez-vous qu’elles ne sont pas « apte » à exercer ce droit ?

A vos claviers et débattons !

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

Soyez la première personne à commenter cet article !

Partagez votre point de vue