Mon parcours

Pourquoi suis-je devenue éducatrice spécialisée ? Pourquoi le handicap ?

handicapJ’aime à dire que je suis tombée dedans quand j’étais petite. En effet, la naissance de ma petite soeur trisomique 21 ne m’a pas laissé indifférente. Sans compter sur le militantisme de mes parents, qui ont créé une association pour l’intégration des enfants handicapés (notamment trisomiques) en milieu scolaire ordinaire. Association qu’ils ont présidé durant 15 années.

Au début, je me destinais au métier d’orthophoniste. Ma rencontre avec Claude y est pour beaucoup. J’aurai l’occasion de reparler de cette femme formidable qui a su mettre à nu le potentiel de nombreux enfants en situation de handicap. Mais la difficulté du concours et mon expérience d’animatrice en centre de loisirs m’ont fait prendre le chemin de l’éducation spécialisée.

Trois ans d’études, stage en ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), stage MECS (Maison d’Enfants à Caractère Social), et stage en IME (Institut Médico-Educatif) avant l’obtention du diplôme le 28 juin 2012.

C’est là que mon aventure d’éducatrice spécialisée commence !

Dès le lendemain, l’IME où j’avais mon stage m’employait pour plusieurs mois, ce qui m’a permis de débuter lucie.T éducatrice spécialisée auteur du blog vivre le handicaprapidement et de confirmer ma volonté de travailler auprès de personnes en situation de handicap. En juin 2013, faute de trouver un emploi stable dans ma Picardie natale, je me tourne vers la capitale où je décroche mon premier CDI dans un Foyer de Vie/Foyer d’Accueil Médicalisé pour personnes handicapées vieillissantes. J’ai pu découvrir le handicap psychique et l’accompagnement des personnes âgées ce qui m’a permis de forger mon expérience d’éduc spé.

 

Ma nouvelle destination: AUTISME

Après 8 mois passés à leurs côtés, je change de cap : direction l’autisme( cf mon article: C’est quoi l’autisme?). En décembre 2013, je décroche un poste d’éduc spécialisée en CDI (Paris, ville du CDI !) et une nouvelle aventure commence. En tant que jeune professionnelle, j’ai la chance de participer à une ouverture d’établissement pour adolescents autistes de 12 à 20 ans. Depuis mai 2015, je suis devenue éducatrice-coordinatrice. Chaque matin, j’accueille les jeunes dans la salle d’apprentissages (une petite salle de classe TEACCH) où chacun développe ses compétences cognitives, à son rythme, à partir d’exercices structurés. L’après-midi, c’est coordination (planning, projets de partenariat…). Un travail très enrichissant en perspective !

 

Mes formations professionnelles

  • Formation à la gestion des troubles du comportement

Durant 3 jours, toute l’équipe de l’ime a eu la chance de participer à une formation PCM (Professional Crisis Management) soit en français gestion des comportements de crise ou troubles du comportement. Nous l’attendions avec impatience ! J’ai découvert les troubles du comportement autistique en arrivant à l’Ime et je n’imaginais pas leur intensité et encore moins leur origine….lire_la_suite

 

  • Formation à la methode ABA ou analyse appliquée du comportement

ABA (Applied Behavior Analysis) est un sigle anglais pouvant être traduit en français par Analyse Appliquée du Comportement.   J’ai participer à une formation professionnelle au sein de l’IME, avec l’organisme ABA Institut. L’objectif de la formation : appliquer l’ABA dans un groupe d’enfants autistes. En effet, en général cette méthode s’applique individuellement, un adulte pour un  enfant. Difficile dans les institutions, mais pas impossible ! ABA en quelques mots…lire_la_suite

 

Voici une liste d’articles sur mon parcours d’éducatrice spécialisée pour en savoir encore plus.

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

5 Comments

  1. Beaucoup d’admiration pour les éducateurs qui s’occupent des personnes « autistes ». Je pense qu’ils leurs faut beaucoup de patience, et une bonne maitrise leur être interrieur.!.

  2. étant en situation de handicap moi même, mais avec une certaine autonomie, je prends beaucoup de plaisir à aider les personnes qui le sont moins que moi,

Partagez votre point de vue