Louise en vacances chez nous, enfin presque……

Il est grand temps que je vous raconte notre semaine de vacances avec Louise trisomique 21 ! Au programme : repos, plaisirs et autonomie (et oui, chez nous, ce n’est pas le club med. Même en vacances, la cuisine, les courses et le ménage sont à faire , et oui mon métier d’éducatrice spécialisée revient vite au galop!). Dès son arrivée, nous avons annoncé à Louise que cette semaine, c’était son appartement ! Sa mission si elle l’accepte (et elle l’a accepté bien sûr), faire comme si elle vivait seule pour nous montrer si elle est capable d’avoir SON appartement.

Les courses

menu pour les vacancesEt hop, Louise se saisit d’une feuille et d’un crayon pour réaliser les menus de la semaine ! De bons petits plats, pas trop difficile à réaliser. Seul petit bémol, il semble que Louise ait décidé de nous priver de dessert toute la semaine ! Direction le supermarché ! Nous avons choisi une petite enseigne pour qu’elle ne se perde pas dans les rayons. L’avantage de ces supermarchés, c’est que l’on parcourt le magasin rayon par rayon jusqu’à la caisse, et qu’il n’y a pas une multitude de choix. Nous avons failli repartir avec la moitié des courses ! Louise souhaitant suivre la liste dans l’ordre et non en fonction des rayons (c’est un peu de notre faute…).

 

Un petit conseil : organiser la liste de courses en fonction des rayons du magasin (produits frais, fruits, légumes…), cela permet également de travailler la catégorisation (le yaourt = produit frais, par exemple). Pour prendre ses repères, il est important de faire les courses dans le même magasin.

La préparation du repas

L’heure est venue de préparer le premier repas : une salade de pâtes. Et quand il s’agit de pâtes, c’est Matthieu qui s’y colle ! Louise a expliqué comment, selon elle, il fallait cuire les pâtes. Face à cette lourde responsabilité de préparer le repas, Louise avait oublié de mettre de l’eau dans la casserole. La suite s’est bien déroulée sous l’oeil observateur de Matthieu.

Dernière étape : égoutter. C’est là que Matthieu intervient pour nous sauver de la catastrophe ! Louise voulait égoutter  les pâtes sur le plan de travail et non dans l’évier. Elle n’avait pas pensé que l’eau allait se répandre partout. Une petite peur et des fous rires étaient au rendez-vous.

Louise en bon marmiton a su refaire les pâtes seule et sans catastrophe. Se fut un véritable petit cordon bleu toute la semaine !

Le repassage

Louise m’a proposé son aide pour le repassage et j’ai même eu le droit à un cours. Elle prend son travail très à coeur autant à l’ESAT que chez nous. Même Matthieu fut invité à découvrir comment il fallait repasser sa chemise.

Les plaisirslouise au bowling pendant les vacances

Soirée bowling et restaurant, Pour le plus grand bonheur de Louise, une petite crêperie et une première partie de bowling gagnée ! Des moments conviviaux : invitations, soirées télé tous ensemble, jeu de société… et des balades qui ne furent pas les moments préférés de Louise (marcher c’est plus fatigant que regarder la télé !).

Bilan des vacances

Une très bonne semaine passée avec notre Loulou, de nouveaux apprentissages et une Loulou au top ! Le lundi, à notre réveil, il manquait quelqu’un avec qui partageait le petit déjeuner, l’instant beauté et la préparation des repas… retour à la vie sans Louise.

De son côté, Loulou attend avec impatience de revenir ! Reste à organiser le calendrier !

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

2 personnes ont commenté cet article, et vous ?

  1. Bonjour
    Il est effectivement important qu’elle sache se débrouiller seule si elle veut avoir son propre appart, pour ma part je connais une personne assez proche dont la mère n’a pas jugé bon de lui apprendre à faire à manger, repasser, lire et écrire et cerise sur le gâteau elle la couvait trop donc du coup aucune activité sportive ou de loisirs 🙁 C’est moi qui est convaincue sa mère que sa fille pouvait sans crainte apprendre à nager avec l’aide d’un maître nageur et que je serais là pour l’accompagner et la ramener jusqu’à chez elle (elle en avait quand même 40) aujourd’hui elle sait nager et on va souvent à la plage 🙂

    • Oui il est très important de lui apprendre à être le plus autonome possible ! L’avantage c’est que Louise a toujours soif d’apprendre surtout quand il s’agit de prouver qu’elle peut avoir son appartement et vivre sans nous. Il y a encore du travail mais je suis convaincue qu’elle peut y arriver. Pour ce qui est des loisirs, elle suit un cours de danse et elle adore. Bravo pour ce que tu as fait pour cette jeune femme ! Elle doit être épanouie !

Partagez votre point de vue