Louise et son travail en ESAT à Amiens

présentation du travail de louise à l'ESAT d'amiens

ESAT définition : Etablissement et Service d’Aide par le Travail

Louise, ma petite soeur trisomique 21, travaille depuis décembre 2012 dans un ESAT de l’ADAPEI à Amiens.  Avant d’intégrer cette structure, elle a pu réaliser des stages dans diverses entreprises « ordinaires » et adaptées lorsqu’elle était au collège, en classe spécialisée au lycée puis à l’Impro( institut médico-professionnel) . De la cuisine au conditionnement, Louise a pu découvrir différents postes et le travail d’équipe ! L’Impro lui a permis de se rendre 2 jours par semaine en ESAT à Amiens puis de réaliser plusieurs stages qui lui ont permis de faire ses preuves et d’être admise dans l’établissement ! Aujourd’hui, Louise est épanouie dans son travail et fait partie de l’équipe blanchisserie !

travail esat amiens

Comment intégrer un ESAT ?

Bien sûr, il ne suffit pas de faire des stages pour obtenir une place au sein d’un ESAT. Malheureusement, comme la plupart des établissements médico-sociaux aujourd’hui, les ESAT ont peu voire pas de places disponibles et des listes d’attente qui s’allongent ! Pour pouvoir se diriger vers ce type d’établissement, il faut obtenir une orientation MDPH en réalisant un dossier auprès de cette instance. Une fois l’orientation obtenue, la personne handicapée (avec l’aide des proches si besoin) doit s’inscrire sur la liste d’attente de l’établissement. Elle peut envoyer un courrier ou se présenter pour faire part de ses motivations. Dans le meilleur des cas, l’ESAT peut proposer des stages et par la suite une place.

Que fait-on dans un ESAT ?

L’ESAT est réservé aux personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas ou pas encore (je mets une petite nuance parce que certaines personnes peuvent après un passage en ESAT intégrer une entreprise ordinaire) travailler en milieu ordinaire ou en entreprise adaptée.

Les personnes handicapées accueillies en ESAT réalisent en général des travaux de sous-traitance : conditionnement, espaces verts, blanchisserie… Ce sont les principales activités de l’ESAT dans lequel Louise est accueillie.

A Amiens et ses alentours, il y a d’autres ESAT qui proposent des services similaires ou plus spécifiques:
ESAT picardie ateliers ( Louise travail là-bas)
– ESAT Polygone amiens (Louise y a fait un stage en restauration à l’école d’éducateur spécialisé)
ESAT Georges Couthon
– ESAT Henri Dunant
ESAT Poix de Picardie (Louise a également effectué un stage dans cet établissement. Elle s’y rendait seule en train !)
ESAT Gézaincourt (Cet ESAT a une activité originale : un estaminet avec des jeux picards en bois réalisés par les personnes handicapées. Ce sont même eux qui nous accueillent et présentent les jeux !)
ESAT Allaines
ESAT « Les Ateliers du Pôle Jules Verne » à Glisy

Dans ces établissements, les personnes handicapées sont encadrés par du personnel éducatif (Moniteur d’atelier, éducateur technique spécialisé, éducateur spécialisé…) ce qui leur permet de bénéficier d’un accompagnement spécifique. Mais, avouons-le, les ESAT doivent être productif et c’est parfois au détriment de l’éducatif…

Une journée type de travail en ESAT à Amiens.

Louise nous raconte son travail en ESAT dans cette vidéo. C’est une première pour elle, la timidité a pris le dessus, mais avec tous vos encouragements dans les commentaires, elle prendra de l’assurance pour la prochaine.

Si vous souhaitez suivre la page YouTube de vivre le handicap, n’oubliez pas de cliquer ci dessous sur YouTube :

 

Louise part chaque matin à l’ESAT en voiture avec notre père. Et oui, mademoiselle est un peu longue à se préparer le matin ( je crée un tableau d’hygiène pour l’aider dans ce domaine) et les 2 bus qui la conduisent à l’ESAT, c’est un vrai parcours du combattant le matin ! A 8h30, le travail commence ! En route pour la blanchisserie, au programme repassage et pliage du linge des clients (usines…). A 10h, petite pause, Louise munie de sa carte à café, va chercher son petit café sans oublier le gâteau pour l’accompagner( et oui Louise ne suit pas toujours les 10 commandements du régime efficace) . Reprise du travail jusqu’à l’heure du déjeuner où Louise et toute l’équipe vont pouvoir se régaler au self. Reprise du travail avant la seconde pause de la journée à 15h. Le moment préféré de Louise ! A 16h30, fin du travail, tout le monde va au vestiaire, on enlève blouse et chaussures de sécurité et hop direction l’arrêt de bus. Louise prend le bus seule depuis des années, elle possède un très bon sens de l’orientation et connaît bien le réseau de bus amiénois (elle est capable de vous citer le nom de chaque arrêt de bus, elle nous l’a montré lors d’un trajet en voiture où elle nous a cité tous les arrêts du parcours! On a bien rigolé). Pour revenir à la maison, elle prend donc 2 bus et son parcours dure entre 1h et 1h30 ! Après une bonne journée de travail, un peu de repos devant ses séries préférées.

Le lendemain c’est reparti pour une autre journée toujours dans la bonne humeur.

En conclusion

L’ESAT permet aux personnes en situation de handicap de pouvoir travailler, être autonome et se rendre utile. Comme dirait Louise : « je travaille pour les gens ». Heureusement que ce type d’établissements existent pour accueillir les personnes handicapées puisqu’on ne peut pas dire que la société, et plus particulièrement les entreprises, soient vraiment prêtes à ouvrir leurs portes… Elles sont encore trop peu à employer des personnes en situation de handicap (notamment mental).

A quand une société inclusive ? Si vous avez la réponse je suis preneuse !

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

Déjà plus de 3000 abonnés, pourquoi pas vous ?

2 Comments

Partagez votre point de vue