Quel accompagnement pour les enfants autistes ?

quel accompagnement pour les enfants autistes

L’accompagnement des enfants autistes un parcours du combattant…

Avant d’accompagner ma cousine et sa petite puce de 2 ans au Centre médico psychologique ( CMP ), je ne m’étais pas confrontée au parcours des parents d’enfants autistes et le peu que j’ai découvert m’a révolté. Je n’imaginais pas que les professionnels d’un CMP pouvaient  ne posséder aucun test pour évaluer l’enfant et poser un vrai diagnostic. Et bien non, il faut attendre gentiment un rendez-vous au Centre Ressources Autisme de votre région qui aura lieu dans un an (au mieux) puisqu’ils sont overbookés. Un an, je trouve cela énorme pour des parents. Trouver un pédopsychiatre en libéral ? Euh dans le département de la Somme, cela relève de l’impossible.

Alors, nous avons fait appel à mon réseau parisien et ouf elle a obtenu un rendez-vous rapidement. Mais le diagnostic, ce n’est que le début, il faut trouver un accompagnement éducatif près de chez soi ! Et là, nouvel obstacle ! Les professionnels du CMP ne sont apparemment pas formés aux méthodes comportementalistes, pire ils essaient de te montrer qu’ils les connaissent et confondent la méthode ABA ou analyse appliquée du comportement et la méthode TEACCH… (comme vous avez pu le remarquer, je suis pour ces méthodes qui ont fait leurs preuves).

Là je ressors démoraliser et essaie d’aiguiller au mieux ma cousine.

Quelles solutions d’accompagnements pour les enfants autistes ?

  • si possible, trouver un pédopsychiatre en libéral pour poser un diagnostic le plus rapidement possible et obtenir des informations sur les différents types d’accompagnement
  • trouver rapidement une orthophoniste pour développer la communication et si besoin une psychomotricienne pour la motricité.
  • les Centres Médico Psychologique, qui permettent une prise en charge précoce (gratuite ! un des arguments du CMP où nous nous sommes rendus !) avec une équipe pluridisciplinaire formée ou non (oh ! je suis mauvaise langue, j’ose espérer que la plupart sont formés aux dernières méthodes préconisées !)
  • les Centres de Ressources Autisme qui pourront poser le diagnostic, vous orienter vers les différents professionnels et vous informer sur les démarches à accomplir et les possibilités d’accompagnement.
  • N’hésitez pas à contacter les associations de parents, elles peuvent être d’un grand soutien, organiser des formations pour les parents, et surtout à travers vos expériences vous pourrez vous entraider.
  • Au cours de ma formation d’éducatrice spécialisée, j’ai constaté que beaucoup de parents décident de se former par leurs propres moyens (et c’est un budget !) aux méthodes éducatives pour accompagner eux-mêmes leur enfant en situation de handicap.
  • Il existe des cabinets où des éducateurs spécialisés travaillant en lien avec des psychologues spécialisés dans le domaine de l’autisme. Ils supervisent les éducateurs spécialisés qui interviennent à domicile. Ces cabinets ne se trouvent pas partout, et là encore cette prestation a un coût. Il faut se renseigner auprès de la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapées) pour les possibilités de prise en charge.
  • Enfin, commencent à apparaître le métier d’éducateur spécialisé libéral. Ils sont directement employés par les parents et interviennent au domicile un certain nombre d’heures (encore une fois cela a un coût, il faut encore se renseigner auprès de la MDPH pour les possibilités de financements : Chèque emploi service…)

Ma liste n’est certainement pas complète, je vous invite à la compléter dans les commentaires afin que chacun puisse y trouver des réponses ou au moins une piste…

Courage pour ce combat, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour une meilleure prise en charge de l’autisme…

Vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter 

17 personnes ont commenté cet article, et vous ?

  1. Très bel article Lucie, merci de partager tout ça avec nous.

    Même si je ne suis pas directement concernée, je me sens toujours très interpellée par la prise en charge des enfants autistes alors pour tout ce que tu fais : MERCI !

    • Merci à vous également de vous préoccupez de leur situation. Beaucoup ne s’y intéresse pas tant qu’ils ne sont pas directement concernés et c’est bien dommage. C’est toujours avec plaisir que je partage mes « aventures » avec eux !

  2. c’est le parcours du combattant, merci pour ton témoignage Lucie. C’est pire que pour les triComiques,

    toute la tribu t’embrasse

  3. Pour ma part, je fais partie d’un Cabinet libéral de psychologues spécialisés dans l’accompagnement d’enfants et adultes avec TSA, à l’école (nous avons des conventions avec les différents Rectorats), à domicile, en entreprise. Notre Cabinet s’agrandit et nous sommes désormais une 40aine en France (majoritairement en Île de France). Il est important que les choses continuent d’évoluer afin de permettre aux personnes ayant un TSA d’être mieux intégrées dans la société et de s’épanouir.

    • Effectivement, il fait que les choses continuent d’évoluer et que des cabinets comme celui dans lequel vous travaillez se créent dans toutes les régions. Je suis assez surprise de constater le manque de structures d’accompagnement dans certaines régions et de voir que le personnel est peu voir pas formé à l’autisme. Il y a encore beaucoup de travail à faire !

  4. Cela va faire 9ans qu’on a commencé les 1ère démarche, à l’heure d’aujourd’hui un beau parcours à été fait, avec un nombre incalculable de progrès, avec ses joies, ses doutes, ces galères de paperasse dans l’administration, ses peines, mais le résultat en vaut vraiment la peine, un jeune homme de 13 ans avec une joie de vivre qui m’a appris la patience, l’obstination et la persévérance et l’envie de se battre dans la vie pour lui, pour nous. Bon courage à tous les parents et proches de ses enfants :-).

  5. Bonjour Lucie,
    Ton blog est super et te ressemble tellement! Lucie la battant!
    Heureuse de voir Louise et toi si epanouies😃 et felicitations pour l’arrivee de ton petit Jules!

    Je tiens à appuyer cet article car nos metiers se ressemblent bcp. Je dois quotidiennement jongler entre orthophonistes, psy, cmp, psycomotricien, educateur, assistante de vie scolaire et j’en oublie surement) et quelle lutte pour aider toutes ses familles.
    Le plus difficile pour moi reste de detecter ces troubles car nous n’avons ni aide ni formation.

    C’est avec plaisir que je suivrai tes nouvelles trouvailles sur ce blog! ( a la rentree nous accueillons au CP une petite Louna atteinte de trisomie et 3 loulous avec de forts troubles des apprentissage ça risque d’être sport! )

    Bonne continuation à toi et ta petite famille.
    Bisous

    Marine ( ex partenaire de centres aeres😉)

    • Coucou Marine ! Contente de te lire 🙂 La rentrée des classes n’a pas été trop compliquée avec l’arrivée de ces 4 loulous qui doivent demander beaucoup d’attention ?! Que fais-tu comme travail précisément ? Bisous

  6. Très bon article ,vous recensez très bien le parcours De parents d enfant autiste que nous sommes . Nous essayons de partager votre article mais pas possible . Encore bravo pour cet article . Jean-Francois et Anne

Partagez votre point de vue